Blockchain et collectivités : quelles potentialités ?

par | 3, Nov, 2017 | Innovation collaborative

Un lieu idéal a été trouvé pour cette occasion : les locaux de l’Association La 27ème Région, laboratoire de transformation des politiques publiques et territoriales, qui a pour mission d’innover dans le secteur public, en explorant de nouvelles façons d’améliorer la conception et la mise en oeuvre des politiques publiques.

Une soixantaine de personnes avaient répondu à l’invitation, avec les profils les plus divers : informaticiens, consultants, gérants de société, personnes travaillant des des ministères ou des départements, mais aussi des étudiants, tous venus voir quel était l’état d’avancement de la Blockchain et ce qu’elle pourrait leur apporter.

Lors des divers échanges avec le public, les participants ont souligné le fait qu’ils ne s’attendaient pas à ce que la Blockchain soit si avancée et à ce que des applications pratiques soient déja possibles.

Lors de cette conférence, animée par Thomas Saint-Aubin (Seraphin.legal)  et Stéphane Vincent (La 27ème région), quatre intervenants ont apporté chacun leur pierre à cet édifice :

  • La première intervenante, Claire BALVA (CEO de Blockchain Partner), a rappelé les bases de la Blockchain, pour planter le décors, face à un public divers et un sujet complexe.
  • Son intervention a été suivie par celle de Simon MARSOL (Directeur secteur public, Sopra Steria). S’appuyant sur ses 5 ans d’expérience dans la collectivité Blockchain, Sopra Steria propose une « approche industrielle de la blockchain » ; elle souhaite élaborer des solutions pour une transformation des collectivités en proposant notamment de « mettre l’usager au coeur du dispositif ».
  • Nina FABRIZI-RACINE, forte de son travail universitaire sur la question, a fait part de sa position et de ses recherches sur les rapports entre la Blockchain et l’État, qui à première vue, pourraient sembler antinomiques.
  • Enfin Christophe LEMEE (Président de Deep Block), a évoqué la « Blockchain augmentée ».

La soirée s’est terminée par de nombreux échanges entre le public et les intervenants, mais également entre les participants eux même,  chacun faisant part à l’autre de son expérience ou de ses projets dans ce domaine encore nouveau.

L’entrain des participants comme des intervenants a montré que ce sujet d’actualité intéresse des milieux très variés et a un bel avenir devant lui.

La Blockchain peut permettre de créer du liens entre les différentes collectivités mais aussi de faire intervenir le citoyen directement dans la sphère publique.

Demeure une question centrale : celle de la confiance.

Les potentialités de la Blockchain n’en sont qu’à leurs débuts.

Les débats vont continuer, notamment lors du « 2ème Village de la Legal Tech » qui se tiendra à PARIS les 6 et 7 décembre prochains. 

ARTICLES CONNEXES

Vous cherchez le job de vos rêves dans la Legal Tech ? Rejoignez l’aventure Seraphin  

Copyright - 2018           Mentions légales