COMPLIANCES est le média professionnel dédié aux enjeux opérationnels et tech de l’anticorruption, de l’éthique des affaires et de la protection des données: https://www.compliances.fr/

Les synergies entre LegalTech, PrivacyTech et RegTech sont si nombreuses que l’ensemble permet d’appréhender un socle cohérent  de solutions et d’innovations au service de la compétitivité de nos entreprises.

Seraphin.legal, qui cherche globalement à repenser l’application du droit et des règles dans l’environnement numériques, a développé plusieurs solutions comprenant des modules d’autoévaluation pour favoriser la conformité des entreprises et la prévention des risques:

  • en propriété intellectuelle avec  Aboutinnovation.com ,
  • en droit du travail avec LegalRH.com
  • dans le cadre de nos fonctions de DPO avec les technologies de l’écosystème PrivacyTech que nous animons.

Portrait express de notre CEO publié  dans le  NUMÉRO 1 // AUTOMNE 2018 avec l’aimable autorisation de la rédaction.

Portrait express Thomas Saint-Aubin source https://www.compliances.fr/

 

D’où vient cette passion pour la convergence droit et tech ?

Initialement, je suis juriste en droit numérique. Très tôt, j’ai vu dans le digital une opportunité de
repenser en profondeur le droit et son application. C’est cela qui est passionnant dans la legal tech : à
travers elle, c’est le droit lui-même qui bouge. Par exemple, notre système juridique basé, depuis le
code justinien, sur le concept de personnalité juridique est bousculé par l’IoT (Internet of Things), les
robots, etc. Nous devons donc questionner des réflexes vieux de 1 500 ans !

Quelle est la mission de Seraphin.legal ?

Seraphin.legal vise précisément à contribuer à repenser le droit dans ce nouvel environnement. Pour ce faire, nous travaillons dans une démarche ouverte et collaborative, car l’innovation ne réside pas seulement dans la tech, mais aussi dans l’interprofessionnalité.  Il s’agit de repenser l’offre juridique par rapport aux besoins réels des clients, qui sont encore trop souvent confrontés à une multitude d’intervenants qui ne collaborent pas entre eux.

Nous avons ainsi développé avec l’AFNOR une activité de formation avec la certification Legal Tech Lawyer, puis une activité de conseil pour accompagner cette transformation, et un studio pour codévelopper des solutions tech sur-mesure.

Et la compliance dans tout ça ?

L’auto-évaluation est une étape essentielle de la conformité. Grâce à la tech, il est possible d’obtenir
une évaluation, un scoring, de son niveau de conformité, puis – dans un second temps – d’accélérer
sa mise en conformité. Le RGPD est en ce sens un texte fondateur qui a catalysé la rencontre entre la
tech et la compliance.