Seraphin.legal est désormais membre du Global Legal Blockchain Consortium (GLBC), groupe international d’acteurs travaillant à l’amélioration de la sécurité, de la confidentialité, de la productivité et de l’interopérabilité de la technologie blockchain.

Le Global Legal Blockchain Consortium regroupe à ce jour plus de 210 organisations et institutions, dont de grands cabinets d’avocats, des éditeurs de logiciels et des universités ; ceux-ci se sont associés pour élaborer des normes sur l’utilisation de la technologie blockchain dans le domaine du droit.

Le Consortium se concentre notamment sur :

  • L’intégrité et l’authenticité des données des contrats et documents ;
  • La confidentialité et la sécurité des données des contrats, documents et communications ;
  • L’interopérabilité entre les services juridiques des grandes entreprises et les cabinets d’avocats ;
  • L’amélioration de la productivité et la réduction des coûts de fonctionnement des services juridiques et des cabinets d’avocats ;
  • L’utilisation de la blockchain pour augmenter les investissements actuels dans la Legal Tech, par l’ajout de fonctionnalités aux systèmes existants.

 

Seraphin.legal propose des services à destination des professionnels du droit et des entrepreneurs. Sa mission est de répondre aux besoins juridiques des innovateurs et aux besoins numériques des avocats.

Alors qu’elle entame sa troisième année d’exercice, la société Seraphin.legal s’est positionnée au coeur de l’écosystème français des Legal Tech et des structures juridiques alternatives. Son adhésion au GLBC lui permet d’envisager une participation à des projets internationaux de plus grande envergure.

La société, à travers son Legal Tech Studio, développe des solutions dans lesquelles la technologie blockchain est souvent intégrée. Aussi, elle se réjouit de collaborer avec d’autres membres de la GLBC et d’accroître sa présence internationale.

Seraphin.legal, notamment à travers son CEO Thomas Saint-Aubin, est également pleinement engagée dans les questions de protection des données et de la vie privée.