•   3 min

Contract management et Covid-19 : 3 leviers pour réduire les risques

Plus d’articles

Contract management et Covid-19 (Coronavirus) : Les acteurs du Contract Management sont clairs à ce sujet : la gestion des risques contractuels est le processus le moins abouti au sein de leur entreprise malgré le contexte de crise sanitaire. Une gestion efficace et intelligente de votre cycle de contractuel peut vous permettre de réagir et faire face à une crise de l’ampleur du Covid-19 (Coronavirus). Quel rapport avec votre processus contractuel ? La capacité d’une entreprise à conduire son activité en période de crise repose sur des décisions éclairées et vos contrats sont les données à la source de ces mêmes décisions. 

Il est essentiel pour une entreprise de se poser la question suivante : avons-nous suffisamment d’informations sur nos contrats pour conserver la confiance de nos cocontractants ou protéger notre structure des risques émergents ?

Nous vous livrons 3 leviers qui vous permettront de répondre à cette question.

 

L’automatisation : un levier financier pour réduire vos coûts 

 

Les premières étapes du cycle contractuel, de la rédaction à la signature, sont un centre de coût.
Gérées manuellement, ces étapes peuvent ralentir vos négociations et augmenter votre coût par contrat.

Détails des coûts de la production d’un contrat selon le World Commerce & Contracting
The Cost of a contract, Tim Cummins, Président du WCC

Ressources Temps en heure Coût (en $)
Expertise juridique 2.5  500
Contract Management 18 2700
Finance 2 300
Compliance, gestion des risques 6 1000
Autres ressources   600

 

 

 

 

 

 

 

Selon l’étude de l’Ecole Européenne de Contract Management, 79% des Contract Managers utilisent encore une suite bureautique. Or 83% des équipes concernées par la gestion contractuelle se disent insatisfaites de leur processus contractuel. Ça n’est un secret pour personne : Word, seul, n’est pas suffisant pour la gestion de vos contrats.

Aujourd’hui, les logiciels de Contract Management automatisent une grande partie du processus contractuel (jusqu’à 90%) et vous permettent de réduire d’un tiers le coût de vos contrats. 

Au-delà de la réduction des coûts, opter pour l’automatisation dans la gestion de vos contrats permet également la réduction des risques : le document est sécurisé, vos clauses et vos formulations sont protégées, seuls les champs désignés sont modifiés par la complétion du formulaire.

 

Libérer du temps aux équipes juridiques et accorder de l’autonomie aux opérationnels

 

Bonnes pratiques 💡: 

  • Standardiser vos contrats à l’aide de modèles dynamiques
  • Automatiser vos workflows en privilégiant les outils no-code
  • Mettre en place une bibliothèque de clauses dont le contenu juridique a été approuvé

 

Ces fiches pratiques vous permettront d’automatiser les contrats suivants : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La centralisation : un levier d’informations stratégique

 

Selon un rapport du Journal du Contract Management, 71% des entreprises ne parviennent pas à localiser au moins 10% de leurs contrats. Une entreprise qui ne maîtrise pas ses actifs contractuel peut mettre en péril son activité, d’autant plus en période de crise. La centralisation est donc un jeu particulièrement important pour votre plan d’action “Contract Management vs Covid-19”.

Assurer la maîtrise du risque juridique des contrats en cours d’exécution implique de pouvoir y accéder facilement.
En centralisant vos actifs contractuels, vous assurez
la sécurité juridique de vos contrats tout en collectant des informations essentielles sur votre activité et vos performances contractuelles.

Parmi les nombreux avantages des logiciels de gestion de contrats :   créer votre contrathèque et archiver vos contrats de manière centralisée, rechercher une information donnée via un moteur de recherche intégré. Les mises à jour à la suite d’évolutions législatives ne seront plus un chantier colossal : vous pouvez retrouver en quelques clics les clauses concernées et procéder aux modifications.

La centralisation permet de faire remonter des données qui constituent un levier d’information stratégique.

D’un point de vue financier, la centralisation des données contractuelles vous permet d’effectuer un suivi rigoureux de vos engagements : par exemple suivre les rabais et remises, s’assurer de la conformité des éléments facturés ou encore avoir une vue globale des contrats déjà négociés à l’échelle de l’entreprise.

 

Bon à savoir 💡 : La centralisation des informations vous permet également de suivre le coût de possession de vos contrats tout au long de leur cycle de vie en prenant en compte des coûts directs, indirects et des facteurs de risque.

 

Bonnes pratiques 💡 : 

  • Centralisez vos contrats et rendez les accessibles 
  • Rendez votre base de données contractuelle interrogeable 
  • Suivez les modifications apportées au contrat pour minimiser les risques

 

 

 

 

 

La donnée : un levier d’influence pour déterminer vos prochaines actions

 

Vos données contractuelles peuvent vous permettre de piloter votre activité grâce à des indicateurs fiables et mener à bien différents types de projets.

  • Justifier un recrutement
  • Optimiser un processus interne
  • Justifier l’investissement dans un nouvel outil
  • Mettre en avant la performance d’un contrat ou d’un membre de l’équipe

 

L’objectif est de ne plus laisser place à l’interprétation que ce soit auprès de votre équipe ou des personnes auprès desquelles vous rendez-compte.  Plus de “je pense que”, “j’ai l’impression que”, vos indicateurs clés seront désormais vos arguments d’autorité pour vos propositions et prises de décision.

D’ailleurs ces données vous permettent également de révéler des dysfonctionnements et d’adopter le plan d’action nécessaire pour les résoudre.

Toutes ces bonnes pratiques sont déterminantes pour choisir votre solution de Contract Management. Elles ont permis aux entreprises les plus efficientes de réduire les coûts associés à leurs contrats et de réduire les risques contractuels encourus par leurs organisations.

Choisissez d’allier performance contractuelle et sécurité juridique

Partager l’article :